De belles surprises parmi les engagés…

 

Les inscriptions pour le Herock Spa Rally 2017 sont clôturées et un coup d’œil sur les listes d’engagés dans les trois catégories (BRC, BHRC et VHRS, soit un total de plus de 120 équipages) laisse apparaître plusieurs excellentes surprises.

Pas moins de treize concurrents représentant cinq marques s’aligneront au volant d’une R5 et c’est sans doute parmi eux qu’il faut chercher le successeur de Freddy Loix.

Le pavillon Skoda sera bien défendu avec Kris Princen, Vincent Verschueren, Mélissa Debackere et Benoît Allart, rejoints par Guillaume Dilley sur une cinquième Fabia R5. En face, le clan Peugeot ne manquera pas d’arguments tant Kevin Abbring et Cédric De Cecco maîtrisent l’art et la manière d’exploiter le potentiel de la 208T16 R5. Citroën, l’autre label du groupe PSA, sera représenté par Kevin Demaerschalk sur la DS3 R5 de J-Motorsport, Cédric Cherain engagé sur une DS3 R5 venue d’Italie, et Armand Fumal au volant de sa propre voiture.

Ajoutez-y le Coréen Chewon Lim (qui a entamé sa saison sur la Hyundai i20 R5 par une 8ème place au rallye Saarland-Pfalz en Allemagne), ainsi qu’Adrian Fernemont et Pieter-Jan Maeyaert qu’on se réjouit de voir en action sur les Ford Fiesta R5 : pas de doute, les places seront chères dans le groupe de tête, d’autant que deux autres « artificiers » se mêleront aux débats, Mickaël Albert (Skoda Fabia WRC) et Guino Kenis (Mini JCW).

Sur un parcours proposant de nombreuses portions rapides, les pilotes de Porsche 997 entendent profiter de la puissance de leurs « mélodieuses » montures pour se hisser aux avant-postes, surtout si la météo est favorable. Gare donc au redoutable commando que formeront Patrick Snijers, Frédéric Bouvy, Jean-Pierre Vandewauwer et Jochen Claerhout !

Pour le reste, on pointe notamment Ludovic Sougnez, Steve Vanbellingen, Jimmy D’Hondt (Mitsubishi EvoX), Florian Jupsin (Renault Clio R3T), Bastien Rouard, Amaury Molle, Pierre Hubin (Citroën DS3 R3), les Juniors Ghislain de Mévius, Pierre Vauterin (Peugeot 208 R2), Romain Delhez, Grégoire Munster, Andy Dewaleff (Opel Adam R2), Tobias Brüls, Niels Reynvoet (Ford Fiesta R2T) et le pistard Romain Degeer (Citroën C2 R2 Max), Jean-François Goblet (Ford Fiesta R2T), Harry Bouillon (Ford Fiesta R200), ainsi que plusieurs cadors des joutes ASAF comme  Laurent Mottet (Peugeot 306), Sergio Pezzetti (Renault Clio), David Schmetz (Peugeot 306 GTi 16S), Raphaël Beaufort (Renault Clio RS), etc.

Le duel des générations se poursuivra dans le Belgian Historic Rally Championship (BHRC) où les pilotes de Ford Escort et Opel Ascona, sortis à leur avantage de la première confrontation au Haspengouw, en découdront avec des rivaux disposant de Youngtimers très affûtées. Plusieurs noms retiennent l’attention : Geoffrey Leyon (Ford Escort RS Mk1), Robin Maes (BMW M3), Stefaan Prinzie (Opel Ascona 400), les Van Rompuy père et fils (Opel Ascona 400 pour l’un, BMW M3 pour l’autre), André Lausberg, Rudy Buyse (Porsche 911), Luc Caprasse (Audi Quattro) et autres Patrick Deblauwe (Ford Escort RS Mk2). Tous devront cependant se méfier de Yanick Bodson, de retour aux affaires sur une Ford Escort RS et décidé à « mettre le feu » en spéciales… comme dans le parc d’assistance.

Enfin, DG Sport convie les spécialistes de la régularité à se joindre à la fête. Tenants du titre en VHRS, Gaëtan Schoonbroodt-François Gehlen (Ford Escort Mk1) auront fort à faire avec Eric Piraux-Catherine Monard (Renault 11 Turbo), Yves Deflandre-Joseph Lambert (Porsche 911), Daniel Reuter-Christian Bernard (Porsche 914/6), Etienne Baugnée-Benoît Rémion (Ford Escort RS Mk1), Jérôme Ambrosini-Yves Thirionnet (Audi 80 GTE), Patrick Lambert-Patrick Lienne (BMW 2002 Ti), Pascal Gonin-Marc Sevrin (Porsche 911), Guy Moerenhout-Filip De Munck (Lancia Delta HF), Alexandre Delhez-Eric Chapa (Ford Escort 2000 RS Mk1) et nombre d’autres équipages qui ne rateraient pour rien au monde ce rendez-vous en terre spadoise.